QUAND LA LIBERTÉ N'EST PAS LIBRE

NOTRE POSITION

 

Lorsqu’un consommateur se présente dans une succursale SAQ afin de se procurer un vin, un vaste éventail de bouteilles s’offre à lui. Afin d’orienter son choix, il doit avoir accès à certaines informations essentielles qui lui permettront de distinguer les différents produits. Des informations tels le ou les cépages, le pays d’origine, l’appellation, le millésime sont autant d’éléments clefs faisant en sorte qu’il puisse orienter son choix. Le consommateur québécois de vin d’aujourd’hui n’est plus le même qu’il y a 20 ans. Il s’intéresse désormais avec beaucoup plus de précision au contenu retrouvé dans la bouteille. On ne peut plus lui vendre aussi facilement une bouteille où seule la mention Vin Rouge de France serait indiquée par exemple. L’appellation prend tout son sens ici. Un rouge de la Bourgogne possède des caractéristiques fort différentes d’un rouge de Bordeaux. Pourtant, les 2 vins viennent de France. Il en va de même pour la mention de cépage, puisqu’un cabernet sauvignon de la Californie ne sera en rien comparable à un pinot noir de la même région. À eux seuls, ces 2 exemples illustrent avec force l’aspect essentiel que revêt la mention des cépages et des appellations sur une étiquette de vin.

TOUS DROITS RÉSERVÉS © LIBÉREZ-NOUS 2016